Vous cherchez un moyen de mobiliser et de fidéliser vos employés ? Vous avez déjà essayé les incitatifs financiers ? Et ça n’a pas marché ? Il est temps de penser autrement !

C’est le moment de réfléchir, sérieusement, au lien qui existe entre le sentiment d’appartenance et l’engagement envers l’entreprise. Il est de plus en plus démontré que la motivation passe en grande partie par la satisfaction d’appartenir à son entreprise. Le sentiment d’appartenance, bien plus que tout avantage financier ou que l’image publique de l’organisation, est un gage de loyauté du personnel. Fier d’avoir été embauché, l’employé a le sentiment de valoir quelque chose, d’être accepté, ce qui est gratifiant. Par le fait même, la fierté de travailler pour cette entreprise favorise son désir de progresser en son sein et de lui être fidèle. Il y a donc une corrélation étroite entre l’engagement de l’employé envers l’organisation, sa satisfaction au travail et son rendement. Le raisonnement est simple…

…la solution le semble aussi. Il suffit de développer le sentiment d’appartenance pour que la motivation et l’engagement soient quasi assurés. Mais attention ! Le sentiment d’appartenance n’est pas éternel. Il peut fluctuer selon des situations sur lesquelles seule l’organisation peut agir. L’entretenir est donc un effort continu de la part de l’employeur.

Agir avec art

Le sentiment d’appartenance se traduit toujours par la volonté de l’employé de demeurer et de progresser dans l’entreprise, son adhésion aux valeurs et objectifs de celle-ci ainsi que sa détermination à déployer des efforts importants pour l’organisation.

Pour accroître le sentiment d’appartenance, la considération accordée à l’employé arrive — et de loin — en tête de liste des meilleures stratégies. C’est aussi celle qui exige le plus grand engagement de la part de la direction et le plus de bon sens aussi. Il s’agit tout simplement de reconnaître la compétence de l’employé, de le respecter, d’investir dans son bien-être. Ce sens du respect doit faire partie de vos valeurs personnelles.

Comme corollaire, la valorisation de la tâche de chacun – qui peut s’accompagner de récompenses – est un autre moyen à privilégier pour augmenter le sentiment d’appartenance de vos employés. Suscitez notamment leur désir de collaborer en leur donnant la parole dans les réunions. C’est un excellent moyen de renforcer l’énergie collective d’une équipe.

Et surtout, il faut que les responsabilités de l’employé soient claires. Je ne parle pas ici de la description de tâches, mais bien de la précision des attentes du supérieur. La communication joue donc ici un grand rôle.

Évidemment, le fait d’accomplir des tâches stimulantes et d’avoir des possibilités d’avancement a un impact considérable sur le moral et sur la motivation des employés. Permettez-leur d’utiliser leurs capacités au maximum et de relever des défis à la hauteur de leurs compétences. Accordez-leur de l’autonomie, guidez-les dans leur cheminement et donnez-leur accès à un enrichissement continu. C’est particulièrement crucial pour les employés à haut potentiel. À cet égard, j’ajouterai que la formation encourage l’ouverture aux méthodes novatrices et augmente la réceptivité au changement, ce qui est tout à l’avantage de l’organisation.

Enfin, je ne saurais trop insister sur la qualité de l’information que vous transmettez à votre personnel, surtout en période difficile. Elle est capitale pour combattre l’insécurité. En tout temps, communiquez les résultats de l’organisation, ses projets, sa position face à la concurrence. N’hésitez pas à échanger, dans les réunions, sur les forces et faiblesses de l’organisation, sur ses valeurs et sa culture. Ce partage ouvert contribuera au renforcement du sentiment d’appartenance.

Un impact étonnant !

Vous verrez que ces quelques actions auront des conséquences importantes. Vous constaterez rapidement un effet sur le rendement et par conséquent sur la réalisation de votre plan stratégique et sur la performance de votre organisation. En effet, vos employés auront une meilleure résistance au stress, seront plus réceptifs au changement. Et leur taux d’absentéisme s’en ressentira sûrement.

Comme ils auront le sentiment qu’ils accomplissent un travail important, qui a du sens, vos employés y gagneront une meilleure estime de soi et seront donc plus heureux. L’ambiance de travail améliorée, où chacun se sentira respecté, suscitera un bon esprit d’équipe. Toute l’organisation en retirera des profits.